Des victimes prometteuses? (2024)

Sébastien Chauvin, “Des victimes prometteuses? Performance et vulnérabilité dans l’économie morale de la légitimité migratoire”, à paraître in Imed Melliti (dir), La Société Morale, Presses Universitaires de Laval, Canada, 2024

Des régimes de citoyenneté de plus en plus sélectifs confrontent les migrants transnationaux à deux modes en apparence diamétralement opposés d’évaluation et d’affirmation de leur légitimité : l’un valorisant la performance ou sa promesse – qu’elle soit civique, économique, sociale ou culturelle ; l’autre fondé sur la vulnérabilité et le besoin d’assistance. Mais ces voies concurrentes, à la fois morales et légales, sont-elles si séparées l’une de l’autre ? Attentive aux tensions internes qui structurent les cadres axiologiques de la citoyenneté, ce chapitre analyse l’entrelacement des critères de légitimation dans la construction du mérite migratoire. Il décrit les limites matérielles de l’indexation du mérite sur la performance et revient sur les ressources conditionnant le succès des démarches fondées sur la vulnérabilité. Rappelant enfin qu’il y a de bonnes et de mauvaises vulnérabilités, il se concentre sur la figure de la victime rédimable, qui fait apparaître la vulnérabilité non tant comme l’inverse de la performance que comme une variante de cette dernière, alors que la montée en puissance de conceptions néolibérales de la bonne citoyenneté définit de plus en plus de la même manière bonne performance et bonne vulnérabilité.

Ce chapitre est issu de la conférence plénière que j’ai donnée lors du Congrès de l’AISLF à Tunis en 2021.