Généalogies du genre

La notion de genre s’est construite en relation étroite avec l’histoire de la sexualité. Sébastien Chauvin abordera cette thématique lors d’une conférence qu’il donne le 18 mai.

Bien qu’aujourd’hui omniprésente, la notion de genre est encore récente. Elle fait publiquement son apparition au cours du 20e siècle, « lorsqu’elle s’autonomise aussi bien de l’idée de sexe que de celle de sexualité », précise Sébastien Chauvin. Professeur associé au Centre en études genre, le chercheur donnera une conférence intitulée « a-t-on toujours eu un genre ? Emergence de la sexualité et histoire du genre », le 18 mai.

La dissociation entre sexe et genre s’opère sous différentes impulsions. A souligner parmi celles-ci l’importance des revendications du mouvement féministe qui s’oppose aux rôles attribués socialement sur la base de différences biologiques, ainsi que de la psychiatrie qui se penche sur les questions d’identité et du ressenti des individus. La distinction entre genre et sexualité a quant à elle permis de penser l’autonomie entre questions homosexuelle et transgenre.

« L’histoire de la sexualité considère que nous n’en avons pas toujours eu une », note Sébastien Chauvin. L’histoire du genre peut-elle donc se faire sur le même modèle ? Pour y répondre, la conférence reviendra sur les différentes notions et concepts qui ont émergé jusqu’à nos jours. Elle s’intéressera également à la question du choix. « Si l’époque contemporaine est marquée par un élargissement des options possibles en termes d’orientation sexuelle et d’identité de genre, l’expérience de soi ne s’exprime pas majoritairement en termes de choix ».

En outre, selon le chercheur, aucun individu, peu importe son orientation, n’échappe à la catégorisation. « Quelle que soit la manière dont une personne se définit, elle se situe quelque part dans l’espace des possibles. Nous sommes aujourd’hui tous obligés d’avoir un sexe, une identité de genre et une sexualité. Affirmer que nous n’en avons pas est impossible. »

Sébastien Chauvin est professeur associé au Centre en études genre et à l’Institut des sciences sociales.

https://news.unil.ch/display/1493621379428

« A-t-on toujours eu un genre ? Emergence de la sexualité et histoire du genre »
Conférence de Sébastien Chauvin
Jeudi 18 mai, 12h15-13h45
Géopolis 5799

MOTS-CLES
  • Enseignement et Formation
  • Sur le campus
Publié le 1 mai 2017
par  David Trotta / UNICOM